08/10/2005

 

                                                  Dichotomie de mon âme:
 
          Ö toi qui siège sur les cîmes du florilège de la beauté,
              n'étant nulle part, c'est partout que tu peux t'immiscer.
              Mon coeur est libre de ta présence,
              mais mon esprit est prisonnier de ton absence,
              mon corps se repentit du sort que tu lui as jeté,
              alors que mon âme respire les miasmes de l'éternité.
              Je jouis du bonheur que tu m'as apporté
              et dépéris du poison que tu m'as injecté,
              cette dose fatale dont jamais je ne me suis méfié,
              ces prémisses de destruction jadis adulées.
               De quel droit t'es tu arrogé le pouvoir de me dépraver,
               de quelle collusion avec le malin as-tu bénéficié?
               Si la douleur est intrinsèque à l'amour véritable,
               alors je t'ai aimée pour mille palais de sable,
               qui dans le vent futile des marées de l'amerthume,
               a tout emporté.

05:58 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonne semaine J'aime l'humilité Banur.On sait tellement peu de choses,le jazz étant un vaste domaine.
Nathalie Cole a de qui tenir,elle est super.Norah Jones,moins jazz mais une voix.
Amicalement

Écrit par : DUKE | 09/10/2005

bonsoir Comme promis:réponse.Les deux.Mes " connaissances "portent surtout sur le jazz
1920 à 1980.Je me sens moins à l'aise dans les mouvances actuelles,personne n'est
parfait.Le SWING est ma tasse de thé.
Je t'ai mis dans mes liens.
Amicalement swing

Écrit par : DUKE | 10/10/2005

Les commentaires sont fermés.