22/10/2005

 Bruxelles... sans toi?

                   
                       J'aime cet endroit qui trouve son charme dans sa mélancholie, cette ville de pluie
                       et de ciel opalin, de rues éclairées et pourtant si sombres,
                       de souvenirs hurlants sur les murs du centre.
                       Cette ville active et pourtant si morne, qui dans la nuit tente d'avaler ses plaintes,
                       cet endroit qui ne révèle son odeur que dans la brume oppressante,
                       et qui ne parle qu'aux passants perdus de la nuit chancelante.
                       Terre où le vent cru dévore la peau autant que les coeurs insatisfaits,
                        là où les saisons acceptent de se ressembler et où le temps semble figé,
                        terre de tous les mélanges, où les vices dorment sous un drap de soie.
                        Toi ma belle qui depuis tout ce temps me tient dans tes frêles bras,
                        relâche ton étreinte, Bruxelles je t'aime mais tu ne me combles pas;
                        je ressent l'appel du loin, de cet inconnu sans visage,
                        ainsi je partirai sans savoir si cet ailleurs me conviendra
                         mais toujours je me rappelerai de toi.
                        
                       

12:29 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour l'amoureux de Bruxelles Le Count et le Duke,n'ont enregistré qu'un seul disque ensemble et tu dois le posséder.
J'aime raconter Comblain,souvenirs d'une époque révolue,souvenirs qui m'ont marqué
à tout jamais.En Jazz Latino je te conseille d'écouter Arturo Sandoval,le top.Je vais à nouveau lui consacrer un post dans peu de temps.
Bon WE

Écrit par : DUKE | 22/10/2005

Ce que tu viens d'écrire me parle vraiment... j'ai mis du temps à me laisser pénétrer par
l'ambiance toute particulière de cette ville... et elle est bien présente,
mais discrète en même temps... il faut pouvoir dépasser les premières
impressions, et se laisser aller... l'appel du large... tu l'as devant toi...
alors tu rêves... moi, je l'ai vécu déjà... alors nous avons tous deux des façons bien distinctes de "ressentir" Bruxelles..

Écrit par : crysalidea | 22/10/2005

De passage Je suis devenus un assidu de ton blogs.
Bon WE

Écrit par : Le pèlerin vagabond | 22/10/2005

... Jolie façon d'aborder et de décrire Bruxelles (ville où je n'ai jamais été) ... je repasserais sûrement ... et te donne ts mes voeux d'encouragements pr la poursuite de ton blog ...
Bisous doux et bon samedi soir ...

Écrit par : POussière d'ange ... | 22/10/2005

Lieu de vie... là où l'on se sent bien et sans vraiment savoir pourquoi, on revient.. Chaque ancrage ramène le vaisseau et le gorge d'une soif sans nom mais chargée de souvenirs...
Merci de ton passage..

Écrit par : pierre de lune | 23/10/2005

premier passage pour moi, mais tellement d'émois que j'y reviendrai souvent je crois......

Bisous et à bientôt

Écrit par : eyes | 24/10/2005

Bonsoir De ton commentaire j'en ai fait un post avec ton adresse.
Bravo!!!!

Écrit par : DUKE | 24/10/2005

Les commentaires sont fermés.