27/10/2005

Souffle...

Il m'arrive très souvent de penser à demain,
mais aujourd'hui je respire
et c'est déja bien...
 
Je respire en effet, en cette magnifique journée
d'Octobre.Journée excessivement bien commencée
qui plus est, puisque j'ai pris un lunch au resto
japonais(ca faisait un sacré bail).
Etant près de la porte de Namur, je me dirige
vers le parc royal...
 
Là je pénètre ce grand théâtre,
où les arbres sont les acteurs
et le vent le metteur en scène.
Je ne connais pas le thème
mais je comprend tout de suite la pièce.
Je touche un arbre et il me révèle son nom:
menuet d'automne...
un menuet qui semble curieusement immobile...
mais pas si l'on sait observer et écouter.
Les autres semblent ne pas avoir remarqué
qu'ils étaient en pleine représentation,
car ils n'ont pas éteint leurs portables.
Je marche le long des fines pelouses
soigneusement taillées et regarde
les couples inconscients sur les bancs.
Profitent-ils vraiment de ces moments?
de ces moments qui ne reviendront plus,
de ces moments qui dans l'abîme de destin
seront perdus.
Je me retrouve ensuite devant le bassin du fond,
il est tout rouge, semblable à un lac de sang,
symbole de ma douleur? non... pas aujourd'hui.
J'observe les statues qui bordent les chemins,
protagonistes oubliés de cette pièce diurne,
je m'approche et écoute leurs répliques...
Je me surprend à écouter le ballet des feuilles
tombées, comme autant de soldats infortunés,
balayés dans l'automne de leur vie, formant
un tapis d'espoirs déchus.
Je continue et observe deux jeunes garçons
qui jouent au ballon, je vois leur potentiel
mais ils l'ignorent encore, auront-ils un jour
la force de soutenir le poids de leurs rêves?
 La pièce est finie et je m'en vais conquis,
je continue ma route sous ce ciel radieux
en sachant que demain il sera bleu. 

19:25 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Le vent d'octobre est-il aussi chef d'orchestre? ou compositeur? Ne joue-t-il pas une symphonie d

Écrit par : Kardream | 27/10/2005

fausse manipulation la touche "tabulation" devrait être un peu plus éloignée du "a". Ne joue-t-il pas une symphonie dans les allées où les feuilles dansent? J'aime beaucoup ce que tu écris.
Bonne soirée, à bientôt

Écrit par : Kardream | 27/10/2005

La clef qui ouvre les portes verrouillées, c'est l'amour qu'on a dans le coeur. Il suffit d'y croire et les portes s'ouvrent. Quel lien indirect as-tu avec Halle?

Écrit par : Kardream | 27/10/2005

Le magnifique spectacle de l'automne... le ballet des arbres
et la sensation étrange d'être seul à le voir,
invisible aux autres yeux...
comme si tu étais dans un univers parallèle...
Très belle image que celle là..

Écrit par : crysalidea | 28/10/2005

Spectacle d'automne... Si joliment raconté...
Merci pour ce petit moment de rêve...

Écrit par : Fléa... | 28/10/2005

Les commentaires sont fermés.