01/11/2005

Le peuple des étoiles

  Un jour, l'on déplora la chute d'u corps céleste d'une immortelle beauté,
   les astres demeuraient inconsolables, l'univers a pleuré et les étoiles ont filé
   mais de cette poussière naquit un enfant.
   Un garçon qui dés son plus jeune âge fixait sans cesse le ciel
   et qui dans la clarté de la lune, sentait son front brûler.
   Lui qui abhorrait les nuages cachant sa voûte adorée,
   lui qui jurait à l'infini moqueur qu'un jour il pourrait voler.
   Il se demandait pourquoi il était le seul à voir si clairement les étoiles,
   pourquoi il entendait si vivement les cris de la nuit.
   Le jour, il vivait hors de la réalité et du temps, attendant, impatiemment,
   que tombe le rideau du soir, car à ce moment seulement il s'épanouissait.
   Après des années, le secret lui apparut soudain: il constata
   que les étoiles qu'il avait si souvent observées formaient une carte.
   Il ne savait bien sûr pas à quoi elle servait ni où elle devait mener.
   Ainsi, il partit, en quête de cette réponse, sur les chemins de l'inconnu.
   Après tout, il n'avait jamais observé les astres que du même endroit.
   Selon sa route, les lumières dans le ciel changeaient de forme et il continua
   jusqu'à un endroit où tous les points semblaient converger.
   Là, il attendit, jusqu'au jour où il vît une étoile filer dans l'obscurité.
   Il l'observa attentivement et à mesure que son front commençait
   à chauffer, l'étoile semblait modifier sa trajectoire vers lui.
   Il fut béni de contempler en cet instant, un spectacle inespéré.
   Ce qu'il croyait être une étoile était un char doré, tiré par deux
   licornes et conduit par un être dont la majesté éblouissait le regard.
  Alors apparut sur son front une étoile, et il comprit en réalité,
  qu'elle fut toujours là.
  Ensuite, sans qu'aucun son ne fut émis, il sut au plus profond de lui,
  qu'il devait monter à bord,
  rejoindre le ciel, enfin, dans ce char doré et défier l'infini qui s'était moqué.
  Ainsi le jeune homme s'en alla rejoindre le peuple des étoiles, les siens,
  et l'on put entendre dans le ciel, des hosannas de joie.
  Chaque fois que l'on voit une étoile filer, il s'agit de ce peuple lointain,
  recherchant dans le silence de la nuit, les siens.
  Il est dit que lorsque l'on aperçoit, leur char, l'on peut faire un voeu
  et si la personne y croit assez, ce voeu se transforme en énergie qui
  s'élève jusqu'à leur royaume.
  Cette énergie, chargée des espoirs et des souhaits humains, constitue
  la source de la naissance des étoiles.
  Dès lors, chaque fois qu'un rêve se réalise, une étoile se met à briller,
  et à chaque fois qu'un espoir est anéanti, une étoile s'éteint.
  Tant que les étoiles brilleront dans le ciel, l'espoir persistera sur terre.   

02:26 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Légende ou réalité? J'ai toujours pensé que le destin des étoiles est lié à celui des hommes.
Bonne fête à toi, puisque c'est la fête de tous les saints
Bonne journée "Urban Poet"

Écrit par : Kardream | 01/11/2005

Poète de la nuit les étoiles sont donc des rêves réalisés ?
Est-ce pour cela qu'il m'arrive d'en apercevoir tant,
certaines nuits de douceur... l'été dans les senteurs
d'herbe et de fleurs...
Mais, dis-moi, comment pourrais-je voir et reconnaître
la mienne ?

Écrit par : crysalidea | 01/11/2005

Bonjour le poête !!!! Le plaisir de te lire ,une étoile,l'immensité,le rêve,la vie ....tout simplement.
Tu ne m'as pas parlé du concert à la mémoire du Duke ' le vrai '.
A bientôt et porte-toi bien.

Écrit par : DUKE | 01/11/2005

... J'aime admirer ce spectacle dans le ciel ...
Ces petites étoiles qui étincellent ...
Je me surprends à rêver qu'une m'est destinée ...
Qu'elle est là pour me protéger ...
Et si c'était vrai ... en tt cas jolie légende ...

Merci de tes passages en mon antre et de tes paroles toujours bien calées et bien svent en accord ac le fond de ma pensée ...
Bisous doux et à bientôt ...

Écrit par : POussière d'ange ... | 01/11/2005

douceur... de la nuit et magie étoilée... tout un monde opalin où le rêve rejoint la réalité.. à moins que ce soit l'inverse...
que chacun ici trouve son étoile et s'y laisse rêver, fut-ce le temps d'un soupir..

Écrit par : pierre de lune | 01/11/2005

Le destin des étoiles est lié à celui des hommes pour moi. Je pense que chaque être humain a une constellation qui le protège et que l'emplacement de celle-ci dans le ciel au moment de la naissance influence l'existence. Quand un être humain meurt, il y a une étoile filante. Et toi, qu'en penses-tu?
Bonne soirée Urban Poet

Écrit par : Kardream | 01/11/2005

Les commentaires sont fermés.