18/11/2005

Sculptée par le ciel

Les dieux ont sculpté ton buste dans le marbre de mon coeur,
est-ce le ciseau de la perfection qui me causa tant de douleur
ou ma peine quand se brisa l'oeuvre de l'artiste moqueur?
Maîtres célestes, génies malins, vous avez sculpté dans la galerie de mon destin,
en exposant votre statue aux noirs desseins.
Moi qui ne croyait pas en vous, j'ai su que vous existiez
quand dans mon coeur vous l'avez taillée,
cette merveille plus divine qu'humaine,
cette insatiable passion qui brisa mes chaînes.
Dois-je vous remercier d'avoir connu le goût de l'ultime illusion
ou à jamais vous maudire pour le parfum de l'affliction...
Quand les ailes de mes yeux se sont posées sur le nid de ta beauté,
j'ai su qu'éclorais, en mon âme, l'oeuf de ma funeste destinée,
mais malgré le danger c'est avec hâte que je l'ai provoquée.
J'ai demandé au soleil et à la pluie de danser ensemble
car seul l'arc-en-ciel pouvait servir de ruban à tes cheveux,
j'ai demandé au jour que chaque aube te ressemble
pour qu'à chaque réveil  je vois le fruit des dieux.
J'ai demandé à toutes les étoiles de filer
pour que de leur poussière tu puisses te parer
et aux rayons de la lune de te caresser
pour que chaque nuit te soit consacrée.
J'ai voulu souffler contre la cruauté du vent
pour que tu n'ais plus jamais froid
j'ai voulu t'offrir les gants du temps
pour que définitivement tu y glisses tes doigts.
J'aurais arracher mon coeur pour te le servir
mais tu n'as pas attendu cela pour le faire périr.
Je n'étais que mortel, alors que tu étais du ciel,
je t'ai donné ma vie, tu l'as réduite en charpies.
 
 
 
 
 

04:01 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

La sculpture céleste est un art qui naît dans le coeur des humains pour leur faire prendre conscience de leur qualité de mortel. Demander à toutes les étoiles de filer et laisser le ciel à jamais éteint, ce serait faire périr toute l'humanité pour une oeuvre éphémère, qu'est-ce que l'amour ne ferait pas faire?
Il se dégage de ce texte de la tristesse, de l'amertume, de la nostalgie, tout ce qui fait que ce que tu écris me plaît énormément.
Bonne journée Urban Poet

Écrit par : Kardream | 18/11/2005

Quand la douleur donne naissance à la beauté L'amour, l'amour déçu, est-ce ce qui donne au poète
tant de force pour que ses mots semblent venir
du monde céleste? Douleur plus que tristesse,
douleur, source de création... Envol vers d'autres
univers... pour revenir cruellement à la réalité
du coeur meurtri...

Écrit par : crysalidea | 18/11/2005

... Le désespoir de l'amour sur tous les contours ...
Une note de nostalgie, beaucoup de tristesse ...
Peuple ce poème ...
Puisse un jour les voies de l'amour
Te combler chaque jour
Qui passe
Pour que les blessures du passé
S'effacent ...

Bisous doux et bon aprem ...

--- Merci pour tes bons voeux sr mon dernier post ....

Écrit par : POussière d'Ange ... | 18/11/2005

Du bout des doigts Si j'ai écrit ce poème c'est pour pouvoir le relire chaque fois que le découragement se fera sentir (j'espère le moins souvent possible), pour qu'il me donne la force de repartir, pour qu'il me donne un nouvel élan. Le rêve est mon moteur dans la vie. Sans le rêve et cette personne qui m'est plus chère que la vie, je ne serais plus ici. Je ne saurai jamais assez lui dire merci.
Je relisais ton post sur ta rentrée universitaire, la quatrième. Tu étudies quoi?
Au fait, tes doux mots pour apaiser mon sommeil, je les ai bien reçus, doux murmures accrochés sur les ailes du vent.
Bonne nuit Urban Poet

Écrit par : Kardream | 18/11/2005

Baudelaire Je suis belle ô mortel comme un rêve de pierre
et mon sein où chacun s'est meurtri tour à tour
est fait pour inspirer au poète l'amour
éternel et muet ainsi que la matière...

Ainsi t'es tu noyé, toi aussi, dans les fascinants miroirs de l' impassible beauté.

Mais la métamorphose t'attendait au détour ...
sourire
MC

Écrit par : MC | 23/08/2006

Les commentaires sont fermés.