08/01/2006

Suite... Dans l'ombre de Colombus

Petit à petit, les Shezars augmentèrent, à l’insu des humains car d’apparence extérieure,

on ne pouvait les différencier. Toutefois, les Shezars étaient dotés d’une intelligence

supérieure et de capacités qui leur permirent de prendre rapidement le dessus sur

les humains traditionnels. Les Shezars tentaient de demeurer dans l’ombre en attendant

leur heure. Une deuxième planète fut colonisée et le responsable de la mission faisait la

fierté de Colonia1 sans savoir qu’il s’agissait en réalité d’un Shezar. Cette nouvelle

planète fut appelée Colombus, elle n’était guère accueillante mais c’était la seule

qui semblait habitable à portée connue de Colonia1. La nécessité poussait les Hommes toujours plus vers l’avant et ainsi ils en vinrent à atteindre la vitesse de la lumière.

 Sans le savoir c’était grandement grâce aux Shezars qui utilisèrent leur intelligence privilégiée pour améliorer ce que les humains connaissaient déjà.

Cependant, au début, seuls certains appareils pouvaient atteindre cette vitesse et la distance entre Colonia1 et Colombus était de 1 centiparsec, ce qui fait à peu près 11 jours à la vitesse de la lumière.

La planète Colombus était surtout utilisée comme base de recherche et comme point de

relais à partir de Colonia1 pour explorer le reste de l’univers.

Pendant ce temps, sur la planète rouge, là où se trouvait le quartier général des humains,

l’on commença à développer de nouvelles armes car l’humain ne semble pas pouvoir

demeurer très longtemps sans sombrer dans la guerre, la population de la planète avait déjà bien augmentée et les plus démunis n’avaient quasiment d’autre choix que de partir vers

Colonia1. C’est ainsi que la colonie recevait toujours plus de monde et que elle aussi

commençait à avoir besoin de les évacuer vers d’autres horizons. Les Shezars partirent en

masse dans des missions de développement afin d’œuvrer à la construction des nouvelles

installations sur Colombus mais déjà leurs futurs plans étaient en cours d’exécution.

Cette planète semblait idéale pour eux, elle était relativement loin de Colonia1, encore plus

de la planète rouge et offrait donc toute la discrétion nécessaire, car il faut savoir que

les Shezars ont une sorte de don qui leur permet de communiquer entre eux par télépathie

et donc de savoir qu’ils appartiennent à la même race, alors que les humains allaient jusqu’à

ignorer leur existence. Colombus se développa donc sous l’impulsion des Shezars, et cela servi

à lancer d’autres missions pour découvrir encore d’autres planètes. Colombus était une planète rocheuse qui en tant que telle fournissait de très bons minerais, des compagnies

d’extraction commencèrent donc à s’y installer et la planète prit de l’importance.

La technologie était en expansion et la vitesse de la lumière commença à être atteinte

dans un nombre croissant de véhicules spatiaux et notamment les bus galactiques

qui assuraient le trajet entre la planète rouge et Colonia1 d’une part et entre Colonia1

et Colombus de l’autre. On découvrit aussi sur Colombus une pierre qui allait changer

le cours des choses : la myaléthite qui combinée au carbone, forme un alliage quasiment

indestructible. Cette découverte fut gardée secrète par les Shezars car il est absolument

certain qu’ils avaient un contrôle total sur Colombus. De manière tacite, cette planète devint leur quartier général et bien que présents sur Colonia1, ils avaient beaucoup

de mal à pénétrer sur la planète rouge car un système d’identification très performant avait

été mis au point. En principe, seuls ceux qui étaient nés sur cette planète pouvaient y accéder

sauf dérogation spéciale accordée par les Hautes autorités, or aucun Shezar n’était né sur

cette planète.

Les habitants de la planète rouge se considéraient comme supérieurs aux autres et cela

expliquait en partie ces mesures.

 

A suivre...


23:19 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Nous voici en plein suspense... attendre la suite... pas trop longtemps j'espère ;-) A bientôt

Écrit par : Syolann | 09/01/2006

bonjour toi je viens sur la pointe des pieds te faire un petit coucou nocturne, j'ai beaucoup apprécié ton textes sur les mots mais combien de temps restera t'il encore des mots????

Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 09/01/2006

Hmmm certaines choses se précisent... les mailles du filet se resserrent autour des humains, peuple toujours aussi belliqueux quelque soit l'espace temps... Je me sens un peu funambule sur le fil rouge de ton univers... bien garder l'équilibre et avancer à petits pas dans les nébuleuses célestes... au rythme de ton imagination...
Passe un bonne journée, Poète des Galaxies, à bientôt...

Écrit par : crysalidea | 09/01/2006

Les commentaires sont fermés.