09/01/2006

Suite... La révélation

A partir de Colombus des expéditions partirent aux quatre coins de la deuxième galaxie,

la première étant la galaxie proscrite qui comprend le rêve bleu et la planète rouge, afin de

trouver d’autres portions habitables. A une vingtaine d’heures lumière de là se trouvait

une planète de volcans et de canyons, il n’y avait pas beaucoup de possibilités d’implantations à cet endroit mais cela devint assez rapidement une destination

touristique pour les gens relativement fortunés de Colombus et même certains

qui venaient de Colonia1.Toutes les structures qui s’y développèrent étaient organisées

dans ce seul but et on y construisit même un casino. En raison de son relief particulier,

on surnomma cette planète Vulcano, il est inutile de signaler que les navettes galactiques

assurèrent très rapidement le transfert vers cette destination. La faune y était tout à fait unique et les paysages paraît-il d’une magie absolue et inégalée.

 Les communications étaient à la hauteur des autres développements et des satellites furent utilisés dans toute la galaxie, pour couvrir de plus en plus de zones, de telle sorte que toutes les planètes étaient reliées entre elles par ces systèmes.

 

L’exploration continua et d’autres planètes furent découvertes et colonisées et comme la place ne manquait plus, la démographie explosa, les Shezars toujours mêlés aux humains

en secret, mais plus pour longtemps. Les Hommes avaient établi un système pour compter

les années à partir de la découverte de Colonia1 qui constitue donc l’an 0.

Par rapport à ce système, on se trouve en l’an 512 post Colonia (pc), quand les Shezars se

révélèrent au grand jour, leur puissance n’avait cessé de croître et Colombus était leur

planète maîtresse. Ils avaient patiemment attendu pendant presque cinq siècles pour

étudier le savoir et le mode de vie des humains mais ils étaient maintenant prêts à passer

à l’offensive.

Le grand commodore de la flotte de Colombus, qui n’était autre qu’un Shezar, fit une annonce sur le canal général des satellites,  celui qui joint toutes les planètes entre elles :

il annonça officiellement aux humains l’existence des Shezars et leur prétention de contrôler

les galaxies (à ce moment au nombre de deux). Il annonça également que tous ceux qui leur

jureraient allégeance seraient saufs tandis que tous ceux qui se rebelleraient seraient éliminés. Cette annonce fit l’effet d’une bombe et la paranoïa s’installa partout car d’apparence extérieure il était impossible de discerner l’ennemi, il pouvait donc être partout,

n’importe qui. Des exécutions de gens qui paraissaient différents furent entreprises sans aucune logique et beaucoup d’innocents périrent dans cette vague de folie. Sur la planète rouge, par contre, on attendait rien de mieux pour tester les nouvelles armes développées

et le gratin de l’armée humaine n’allait pas se plaindre du fait que l’on avait enfin besoin

de lui. Seulement ils ne connaissaient pas leur ennemi et comme d’habitude surestimèrent

leurs propres forces. En effet, les Shezars étaient maîtres de toute la flotte de Colombus

et ils ne tardèrent pas à fondre sur Colonia1. En secret, ils n’avaient pas perdu leur temps, car ils mirent au point des appareils capables d’atteindre Lum2, alors que les appareils humains ne pouvaient atteindre que Lum1, c'est-à-dire la vitesse de la lumière. De plus ils disposaient du nouvel alliage totalement mystérieux composé du mélange de la myaléthite au carbone.

Dès avant l’annonce terrible, les Shezars avaient déjà envoyé une partie de leur flotte sur Colonia1, cette initiative combinée à la supériorité de leur équipement allait leur donner un avantage stratégique non négligeable.

 

A suivre...


23:35 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

J'aime J'aime ta façon d'écrire, la manière dont tu distilles les éléments pour que le suspens soit présent à chaque fois et comment tu crées l'envie de connaître la suite. J'ai hâte de savoir où tu vas nous emmener et ce que les Shezars réservent aux humains.
Comptes-tu continuer à écrire d'autres textes ou vas-tu te concentrer sur cette histoire?
Bonne journée Urban Poet

Écrit par : Kardream | 10/01/2006

l'art de la guerre vaincre sans combattre... connaître son ennemi... Tout semble converger vers un funeste destin pour les humains... pourtant leurs ressources ne sont-elles pas surprenantes ? à moins que toi, Maître de leur devenir, n'en décides autrement... Je reste curieuse quant à la suite de cette histoire... tu sais en tout cas nous tenir dans le mystère ...
La nuit sera peut-être le théâtre du dénouement ? je reviendrai vite voir quelles seront les prochaines étapes...
A toi, Poète des Galaxies, une douce nuit...


Écrit par : crysalidea | 10/01/2006

Les commentaires sont fermés.