08/02/2006

Le coquillage

Dans les profondeurs océanes, caressé par les courants, vivait un coquillage.

Chaque jour, les eaux venaient lui rendre visite et lui dire comme elles le trouvait beau, le coquillage s'entre-ouvrait alors parfois très délicatement et offrait un peu de sa clarté, là où habituellement la lumière ne parvient quasiment plus. Le maître des lieux intrigué, commença à s'en approcher et à lui parler, ne sachant trop à quoi s'attendre, le coquillage gardait une certaine distance mais à chaque fois qu'il entre-ouvrait un morceau de son bouclier nacré, le maître des profondeurs apercevait une parcelle de magie, une étincelle qu'il ne connaissait pas. Progressivement, le coquillage sonda les intentions du maître, et s'ouvrit graduellement. Les eaux virevoltaient, de violents tourbillons de joie se formant alors à ces moments près du temple sous-marin, tous les poissons, nymphes et coraux représentant l'éventail de son émotion exaltée. Au fil des jours, le maître attisé désirait de plus en plus connaître le coquillage et celui-ci, prenant confiance, s'ouvrait de manière croissante. Le maître envoyait souvent des courants apaisants pour réconforter le coquillage qui en sentant cette douce chaleur offrait chaque fois un peu de sa lumière, devenue indispensable à tout l'équilibre marin.

Cela se poursuivit jusqu'au jour où le coquillage décida de s'ouvrir complètement, le maître avait compris depuis longtemps qu'il renfermait quelque merveille indescriptible mais ne savait pas laquelle. Il s'en rendit compte quand le coquillage se libéra, il ouvrit sa barrière de nacre et le maître des profondeurs put alors découvrir une perle qui défiait les espérances de son imagination. Elle brilla si fort que l'ensemble des profondeurs océanes fut illuminé, caressant de cet halo suave, toute vie. Les vagues se rappelleront longtemps du jour où l'Océan sourit, du jour où la perle élit domicile dans le temple de ses profondeurs  

01:02 Écrit par Banur | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

slt Super bon blog! Tres bonne continuation et a tres bientot! JJ

Écrit par : J-Jacques | 08/02/2006

Le long de mes joues coulèrent les larmes. Je crois que tu sais pourquoi.
A bientôt Urban Poet

Écrit par : Kardream | 08/02/2006

Très joli texte... et j'ai bien aimé la suite de ton histoire aussi... J'ai pris un peu de temps pour venir me perdre par ici, j'ai bien fait, c'est un vrai paradis... de mots!

Écrit par : Syolann | 08/02/2006

dans un écrin Dans la lumière nacrée
Le fragile écrin des secrets
Ourle sa fleur de corail
En un baiser offert
À la vague de soie
De la mer des légendes

Écrit par : crysalidea | 08/02/2006

Les commentaires sont fermés.